Le CAP

Raffaella Spagna & Andrea Caretto
On ne peut pas descendre deux fois dans le même fleuve

Exposition du 24 mai au 13 juillet 2011 au CAP de Saint-Fons

Vue de l’exposition au CAP / Table lumineuse et paraffine (détail) – photos ALeplatre

Le plus en amont du territoire investi, le CAP de Saint-Fons montre une première restitution de la résidence que les artistes Raffaella Spagna et Andrea Caretto ont menée depuis le mois de novembre dans le couloir rhodanien, entre la Vallée de la Chimie et le Port de Valence. A partir de l’exploration de ce territoire, des constats et interrogations engendrés par un paysage contrasté (Rhône canalisé coupé de ses riverains et « vieux » Rhône en quête de « sauvagerie »), l’exposition offre un écho critique et plastique aux enjeux politiques actuel de réconciliation avec le fleuve. En attendant la deuxième restitution, en aval, à art3 de Valence, cette étape propose un environnement d’objets et de structures à la croisée d’une expérience physique et sensible, anthropologique et économique. Ces œuvres transitoires, aux matériaux issus du fleuve, volontairement intégrées dans un continuum temporel, questionneront ce qui subsiste de la connaissance intime d’un milieu, de la relation entre énergie humaine et fluviale.
lire la suite

24 mai : Performance à la Maison de l’eau de Saint-Fons

Performance 7 questions au fleuve de Raffaella Spagna et Andrea Caretto – photos Le CAP / ALeplatre

Au CAP, montage de l’exposition
___________________________________________________

Les commentaires sont fermés.