Laura Llaneli

Take Five | 26.11. – 12.12. 2015 | En résonance avec la Biennale de Lyon 2015 |  Espace Jeanne de Flandreysy, Square Aznavour Valence.

En collaboration avec My name is Wendy pour la création visuelle,  l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon pour la production, et le Pôle Musiques Actuelles du Conservatoire de Valence Romans Agglo & Madame Bert, Christoph Pardon, Eliana Beltrán, Renato Souza, Michel Mesarić, Jose Jünemann, Nico Stallmann, Víctor Ginesta, Kasia Pawlowska, Mauricio Iregui.
Remerciements à l’ÉSAD •Grenoble •Valence pour le prêt de matériel.

La résidence croisée art3 | Homesession Barcelone en partenariat avec la Sala d’Art Jove bénéficie du soutien de la Région Rhône-Alpes et de la Generalitat de Catalunya.

Le projet a pour point de départ la composition « Take Five » de Paul Desmond joué par The Dave Brubeck Quartet. Laura Llaneli a isolé la partition de la batterie, et en a traduit les différents éléments en mots : RIDE, CRASH, GROSSE CAISSE, CAISSE CLAIRE, TOM, TOM BASSE, CHARLES. Avec les voix enregistrées du MC français Madame Bert, ainsi que de Christophe, chanteur a capella, le morceau devient une nouvelle composition, dont le tempo repose sur la durée de prononciation des mots tendant vers la poésie.
Ce travail présente également la façon dont ces mots sont traduits dans différentes langues. Laura Llaneli a ainsi collaboré avec des batteurs vivant en Espagne, au Chili, en Colombie, en Croatie, en Allemagne, au Brésil ou encore en Pologne et au Canada, tous ont prêté leur voix à cette pièce sonore.
La partie visuelle du projet, réalisée par le studio de design graphique My Name is Wendy, génère une nouvelle manière d’appréhender la partition.
Le travail de Laura Llaneli varie entre performance et art sonore. Ces deux médias sont appréhendés par l’utilisation de l’espace qui n’est pas forcément physique ni même tangible, mais provoque différentes situations que l’artiste manipule. Ses projets ont une ligne directrice d’où certaines notions peuvent dériver comme : la répétition, la simulation de superficialité, l’altération et distorsion et l’irruption chaotique.
Depuis 2015, Laura Lanelli écrit pour le blog Hangar Sonoro.
Pour écouter le travail sonore de Laura Llaneli

Projet composé de 35 posters, 100×70 cm, impressions numériques, dont 7 posters couleur
et 28 en n/b. Studio design graphique My Name is Wendy / Production Ensba Lyon, art3.
Vue du projet Take Five, Laura Llaneli, art3 – posters impressions numériques, dispositif sonore
Cette entrée a été publiée dans Archives des expositions, exposition 2015. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.