Susanne Bürner / Marisa maria Lehrmann

Susanne Bürner interroge notre rapport aux images fixes et en mouvement en proposant des scénarii à la mise en scène précise. Elle filme et photographie des espaces urbains, des éléments de la nature, jouant sur la relation entre l’artificiel et le naturel qui emprunte à la fiction cinématographique. Ce qui est représenté est en même temps absent de ces images. Il est flou (Nebel – brouillard ), très éloigné (Fading) ou plongé dans l’obscurité (Dissolve).
Ses dernières vidéos (Finistère, 2005 ; Limbo, 2005 ; Montauk, 2004) montrent des groupes de personnes se tenant face à un événement hors caméra, créant un suspens. Leurs gestes et attitudes témoignent, que quelque chose a lieu, invisible à l’écran, stimulant notre imagination.
Susanne Bürner présente deux vidéos, Nice Images (2006) et Hohe Kiefer 4 (2005). La première est constituée d’une série d’images collectées sur internet. Des non-lieux, des cabanes, et des foules se succedent sans commentaire. Hohe Kiefer 4 montre un loup qui quitte une forêt pour entrer dans une banlieue. L’animal pénètre à l’intérieur d’une maison.

Née en 1970 à Ellwangen, Allemagne. Elle vit et travaille à Berlin.

Le travail de Marisa Maria Lehrmann est nourri de cinéma, de chanson, de littérature populaire comme des grands romans classiques. Elle prélève dans des magazines des images de personnages connus ou anonymes, qu’elle monte, colle, redessine. Souvent associés aux dessins réalisés au crayon ou à l’encre, des textes énigmatiques, ou informatifs renforcent son univers fictionnel et suggèrent des situations stéréotypées, (Kingdom of Doing , 2005). Elle répète l’acte de dessiner ou d’écrire et se coule progressivement dans le rôle de l’auteur, à partir de sa position de femme. Dans la série (Pomona Downtown, Tom Waits birthplace, 2006) se matérialisent des identités réactivées sous nos yeux.
Marisa Maria Lehrmann présente une série d’images de personnages connus et d’anonymes qu’elle associe à des phrases. La vidéo, Place du Présidial, est réalisée à partir d’extraits de films des années 50 qui montrent des femmes traversant des espaces.

Née en 1969 à Malsch, Allemagne. Elle vit et travaille à Karlsruhe.

Les commentaires sont fermés.