Intervention en milieu scolaire-Ecole Lafontaine Valence

Projet artistique et culturel – interventions en milieu scolaire
art3 / Ecole La Fontaine

  • Projet de classe à PAC
    Classse de CP avec Florence Fannière, autour de l’exposition de William Kentridge.école Primaire Lafontaine, IUFM, Valence
    artiste intervenante : Audrey Marlhens (Valence)
  • Projet de classe à PAC classe de CE1 avec Véronique Ansar,autour de l’exposition de Francesc Ruiz. école Primaire Lafontaine, Valence
    artiste intervenante : Sabine-Anne Deshaies (Toulouse) 

    art3 développe depuis 1989 une politique d’aide à la création auprès d’artistes plasticiens.Structure relais, elle a d’emblée situé son action en complément de celles des centres d’art,musées, écoles d’art. La souplesse de fonctionnement de l’association, la recherche, perceptible dans la réalisation de certaines productions ou l’organisation de résidences, sont également souhaitées pour la mise en forme de projets développés en milieu scolaire.

Ce fut le cas pour le programme développé avec le Collège de l’Eyrieux en 2001/2002 avec l’enseignante Christine Blumberg autour de la thématique : De nouveaux espaces pour l’art ?
– Le livre comme espace de l’art.
La possibilité de poursuivre cette démarche expérimentale avec deux classes de primaire de l’école La fontaine nous a paru répondre aux critères recherchés : développer les relations artistes/éléves, perméabilité de l’espace scolaire à des logiques de création, rencontre avec des pratiques d’artistes : des oeuvres exposées et, des artistes intervenant dans les classes. Cette année, le point de départ fut celui du dessin avec les expositions et publications des artistes : Francesc Ruiz et William Kentridge.
Deux artistes invités sont intervenus au cours de l’année, Sabine-Anne Deshais autour de l’exposition ésta es mi playa de Francesc Ruiz, et Audrey Marlhens autour de l’exposition de William Kentridge à Valence.
La classe de CE1 a pris comme base de développement le travail de Francesc Ruiz qui depuis peu est passé, dans sa pratique du dessin, d’un développement dans l’espace d’exposition à sa déclinaison dans l’espace du livre ; Sabine Anne Deshais a proposé de développer la notion du dessin et du livre comme espaces et lieux à l’intérieur desquels y circulent aussi bien des éléments formels qu’une expression :
structurer un dessin dans une page et construire un livre ; de mettre en avant les passages possibles d’un espace à un autre, tant celui du dessin individuel que celui du livre collectif, d’un monde à un autre. Audrey Marlhens est intervenue en classe de CP dans un temps précédant l’exposition de William Kentridge qui s’est déroulée d’avril à mai
2004 à art3, au CRAC et au musée de Valence. La pratique du dessin a conduit William Kentridge à la réalisation de films d’animation.
Ses films sont réalisés à partir de dessins au fusain et au pastel qu’il soumet à un processus de soustraction : ils sont gommés, effacés, la pellicule photosensible saisissant chaque étape de cette altération.
C’est cette notion de temps, à travers la réalisation de deux petits films en noir et blanc, l’un au feutre sur tableau blanc, et l’autre au fusain sur papier qu’Audrey Marlhens a abordé le graphisme en vidéo. Qu’est-ce qui bouge? Comment ça bouge? Pourquoi ça bouge? fut le point de départ de la proposition d’un travail sur l’image en mouvement. Audrey Marlhens est partie de son propre rapport au déplacement et au
voyage, en établissant une correspondance de cartes postale avec la classe. Différentes étapes de réalisation ont été filmées en vidéo, pour constituer deux petits films au terme de l’année scolaire. Simultanément ont été abordées les notions de noir et blanc, de positif et négatif, d’image et texte, de cadrage et décadrage, de lumière et de rythme ; Le dispositif mis en place par Audrey Marlhens permet de partir de l’un (travail individuel) pour aboutir au global (travail de groupe) à partir de l’évocation au voyage (la carte postale) et au mouvement (filmé) d’univers imaginaires personnels et collectifs.

Classe des CP de Florence Fannière, visite guidée par l’artiste intervenante,
Audrey Marlhens, devant l’installation La flûte enchantée, (préparation pour un Opéra),
de William Kentridge, présentée à art3 en avril /mai 2004.
Ces six parties ont été proposées par l’artiste intervenante, elles sont constituées des mots
préférés des élèves, choisis et travaillés graphiquement en cours, à la gouache sur fond
noir et sur fond blanc. Dans un premier temps ils cherchent un mouvement dans la phrase,
et déterminent ce qui devra bouger dans le cadre et à la surface du papier pour interpréter
l’évènement suggéré dans ces phrases.
Présentation de fin de projet, IUFM de Valence. Un film en vidéo présenté sur moniteur
et un film vidéo projeté sur le dos d’un des dessins, parmis les six réalisés par la classe des CP.

Les commentaires sont fermés.